1. Accueil
  2. Login
  3. Panier
  4. Paiement

Moizan Genevieve

Moizan Genevieve

Ref: CDRG209

Geneviève MOIZAN

01 - Grisélidis (Massenet) : La mer ! Et sur les flots bleus
Orchestre de la RTF sous la direction de Gustave Cloëz (1961)
02 - Sapho (Massenet) : Pendant un an (Avec Jean Mollien, Lucien Lovano)
Orchestre de la RTF sous la direction de Pierre-Michel Le Conte (1963)
03 - La habanera (Laparra) : Il y a ces hommes en prières (avec Louis Musy)
Orchestre de la RTF sous la direction de Gustave Cloëz (1958)
04 - Hippolyte et Aricie (Rameau) : Quelle plainte
Orchestre de la RTF sous la direction de Roger Desormière (1958)
05 - Les Choéphores (Milhaud) : Libation
Orchestre des concerts Lamoureux sous la direction d’Igor Markevitch (1957)
06 - Tannhäuser (Wagner) Salut à toi, noble demeure
Orchestre de la RTF sous la direction de Robert Benedetti (1960)
07 - Mignon (Thomas) : Connais-tu le pays
Orchestre de la RTF sous la direction de Roger Desormière (1958)
08 - Le Trouvère (Verdi) : Brise d’amour et Miserere (avec Raphael Romagnoni)
Orchestre de la RTF sous la direction de Jules Gressier (1958)
09 - La Damnation de Faust (Berlioz) : D’amour l’ardente flamme
Orchestre sous la direction de D.E. Inghelbrecht (1953)
10 - Tarare (Salieri) : Ne m’impute pas étranger
Orchestre Radio Lyrique sous la direction de Marius Constant (1960)

Faust (Gounod)
11 - Ballade du Roi de Thulé
12 - Air des bijoux
Orchestre de la RTF sous la direction de Jules Gressier (1955)

13 - Fidelio (Beethoven) : Infâme ! Ou donc vas-tu ?
Orchestre sous la direction de D.E. Inghelbrecht (1953)
14 - Snegourotchka (Rimsky-Korsakov) : Vous toutes mes compagnes
Orchestre sous la direction de Charles Bruck (1955)



Geneviève MOIZAN

Née à Paris Le 7 juillet 1923, elle débuta le violon à 5 ans, le piano à 11 ans et le chant à 17 ans. Elle entra au Conservatoire de Paris en 1942, et dès sa sortie en 1946 avec les premiers prix à l’unanimité dans Saint Sulpice de Manon et les Bijoux de Faust, elle se trouva engagée à la RTLN. Elle fit ses débuts dans Musette de la Bohème puis Giulietta et Antonia des Contes d’Hoffmann puis le Pré aux Clercs puis Mimi
Début à l’Opéra en 1949 dans Faust (Marguerite avec Noré et André Pernet. Son vaste répertoire englobait entre autre la Damnation de Faust. Louise, La Tosca, Othello,-Armide et Iphigénie de Gluck. Beaucoup de concerts dont la création du Stabat-Mater de Poulenc au Festival de Strasbourg 1952. Armide de Lully à Genève — Judith d’Honegger Le psaume de Florent Schmitt. Des mélodies françaises, Chausson (la chanson perpétuelle) avec l’orchestre National- Sauguet, Louis Beydts, des lieder de Brahms de Wagner, l’appel de la Mer de Rabaud, Le château de Barbe Bleue de Bartók.
Elle fut applaudie souvent à Monte-Carlo, dans les grandes villes Françaises, à Genève, Strasbourg, Bruxelles, Alger, Oran.....une grande tournée en Israël (La Damnation de Faust)
Cependant ce fut à sa collaboration à l’ORTF qu’elle dut la part essentielle de sa popularité nationale dont elle bénéficiera durant presque vingt-cinq ans. Nous lui devons un grand nombre d’ouvrages qu’elle a par son interprétation préservée de l’oubli, merci Madame !
Avec son timbre clair bien retransmis par les ondes, avec la voix longue dotée à la fois d’un médium rond et d’un aigu aisé jusqu’au contre ut, avec sa bonne formation musicale qui lui permettait d’aborder des partitions diverses dans les tessitures des sopranos lyrique, dramatique (principalement) et mezzo elle ajoutera ainsi à son répertoire : Charlotte de Werther- Sapho de Massenet- le Roi d’Ys, (Margared), Mignon. Le Trouvère (Léonore), La Habanera (Laparra)
Elle fut l’invitée de la BBC.
Parmi les disques qu’elle grava, il convient de citer l’intégrale de Mignon (avec J. Micheau, Bianco) direction Georges Sébastian restée aujourd’hui la version de référence et quelques opérettes : La Mascotte, les Saltimbanques, (grands prix du disque en 1952). Véronique avec Géori Boué et Bourdin et Paganini
Elle mit un terme à sa carrière d’artiste vers l’âge de 45 ans. (Pour des raisons familiales).
Pour réaliser ce CD j’ai eu le grand plaisir de recevoir Madame Geneviève Moizan.
Carlo Ciabrini


Prix : 14.00 (Including TVA at 20%)


Vu precedemment