1. Accueil
  2. Login
  3. Panier
  4. Paiement

Madeleine Sibille - Soprano

Madeleine Sibille - Soprano

Ref: MR672

Madeleine SIBILLE (1895 – 1984)

Disques Pathé
01 MASSENET – Thérèse – Evocation : jour de juin, jour d’été - 8411
02 MASSENET – La Navarraise
Nocturne et “Mariez donc son coeur avec mon cœur” 0702
03 MASSENET – Werther – Air des larmes – 0646
04 MASSENET – Marie-Magdeleine – Air de Méryem
« O mes sœurs » - 0702
05 MASSENET – Le Cid – Air de Chimène « Pleurez mes yeux » - 0700
06 BÖHM – Comme la nuit - 3411
07 GOUNOD – La Reine de Saba
« Plus grand dans son obscurité » - 0689
08 GOUNOD – Sapho – « O ma lyre immortelle » - 0688
09 LAZZARI – La Lépreuse – Berceuse et monologue d’Aliette
Gramo DB 4853
10 BIZET – Carmen – Habanera «l’amour est enfant de Bohème » - 7133
11 MASCAGNI – Cavalleria Rusticana – Air de Santuzza – 7150
12 MESSAGER – Fortunio – Romance de Jacqueline - 0646
13 MAILLART – Les Dragons de Villars – Air de Rose - 2622
14 RENARD – Le temps des cerises – 93075
15 FONTENAILLES – Les deux cœurs - 93075
16 LALO – Le Roi d’Ys – Air de Margared – 7150
17 LALO – Le Roi d’Ys –
Duo « Margared, ô ma sœur» (Avec Ninon Vallin) – 7233
18 ROUGET DE LISLE – La Marseillaise – 3454
19 GANNE – Marche Lorraine - 3454
Madeleine SIBILLE

Née le 25 février 1895, Madeleine Sibille, soprano dramatique, fait ses études au Conservatoire de Paris, notamment avec Engel. Nantie des lauriers indispensables, elle débute à l’Opéra-comique le 11 janvier 1920 dans le rôle de Mercédès de Carmen. Elle est immédiatement adoptée par le public dès son second rôle sur cette scène, celui de Bacchis dans Aphrodite de Camille Erlanger. Elle crée L’Appel de la Mer d’Henri Rabaud (Cathleen), La Belle de Hagueneau de Maurice Fouret (La Belle Hespérinthe), Camille de Marc Delmas (La Laonilda), Le Couronnement de Poppée de Monteverdi (Octavia), L’Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel (La Libellule), Lorenzaccio d’Ernest Moret (Catherine Ginori), Nele Dooryn d’Antoine Mariotte (Mère Ilse), Les Noces Corinthiennes d’Henri Busser (Aphrodite), Le Pauvre matelot de Darius Milhaud (sa femme), La Peau de Chagrin de Charles Levadé (Comtesse Fédora), Le Testament de Tante Caroline d’Albert Roussel (Béatrice), Tristan et Isolde de Wagner (Brangaene). En outre, elle a été affichée avec le plus grand succès dans les rôles de Carmen, Santuzza, Taven, La Navarraise, Geneviève, Margared, Tosca, Musette, Charlotte,…Son attachement à la Salle Favart ne l’empêche pas de se produire en province avec un égal succès.
Elle se retire de la scène en 1939 pour répondre à une vraie vocation pour l’enseignement de la musique, du chant et du maintien scénique. Elle meurt le 19 juillet 1984.
Jean ZIEGLER



Born in 1895, Madeleine Sibille made her debut at the Opéra Comique as Mercédès in Carmen on January 11 1920. She remained with the company for over twenty years, singing an astonishing wide range of mezzo and dramatic soprano roles, including Brangaene, Santuzza, Carmen, Tosca, Margared, Musetta, Nedda and Charlotte. Most of the many operas she helped to create have disappeared without trace, though she also sang in the world premiere of Milhaud’s “Le Pauvre Matelot” and the Paris premiere of Ravel’s “L’Enfant et les Sortilèges”. She died the 19 July 1984

Patrick BADE


Remerciements à Denys HARRY, Peter LACK, Jacques STROUK


Prix : 13.00 (Including TVA at 20%)


Vu precedemment