1. Accueil
  2. Login
  3. Panier
  4. Paiement

Les Basses francaises volume 1

Les Basses francaises volume 1

Ref: MR585

BASSES NOBLES & BASSES CHANTANTES
D'EXPRESSION FRANCAISE

01. Juste NIVETTE - Le Cor (Flégier) - ODEON 60604 (1905) 3’35
02. Juste NIVETTE - Le pas d'arme du Roi Jean (Saint-Saëns) - APGA (1906) 5’33
03. Armand NARCON - La Reine de Saba - " Sous les pieds d'une femme " 3’46
04 Marius CHAMBON - Les Huguenots - Choral de Luther - IDEAL 2147 2’37
05. Jean CLAVERIE - Le Caïd (Thomas) - Air du Tambour Major - PARLOPHONE 5’42
06. Louis AZEMA - Mignon - " De son cœur j'ai calmé la fièvre " -ULTIMA 9066 3’35
07. Willy TUBIANA - Don Quichotte - " e suis le chevalier errant " - OPERA (1917) 2’16
08. Léon ROTHIER - La Flûte Enchantée - " Isis, c'est l'heure " 3’28
09. Pierre d'ASSY - Les Huguenots - Conjuration des Poignards - (1908) 3’55
10. Pierre d'ASSY - Le Barbier de Séville - La Calomnie 3’38
11. André GRESSE - Faust (intégrale 1912) -Le veau d'or - PATHE 1627 2’58
12. René FOURNETS - Faust - Sérénade de Méphisto - PATHE cylindre 3541 2’47
13. Hubert PATY - La Flûte Enchantée - " Ta mère " -G & T (1901) 3’13
14. RAYBAUD - La Flûte Enchantée - " Isis, c'est l'heure " -COLUMBIA (1935) 3’41
15. AUDIGER - Le Chalet " Dans le service de l'Autriche " POLYDOR 522265 3’06
16. Jean VALLIER - La Favorite - Prière (avec ut grave) Cylindre EDISON (1908) 1’44
17. André HUC-SANTANA - Roméo et Juliette - Air de Frère Laurent - Paris 1953 4’19
18. Georges VAILLANT - Le Barbier de Séville - La Calomnie - Paris 1953 6’11
19. Hippolyte BELHOMME - Le songe (Thomas) - Air de Falstaff - CELESTE (1904) 2’32
20. Fred BORDON - Grisélidis - " Jusqu'ici sans danger " - COLUMBIA RF 1 3’23
21. Marcel JOURNET - Thaïs " Voici donc la terrible cité " -HMV DB 1169 6’08

BASSES d'expression française
Si les compositeurs ont écrit de fort belles pages pour la voix de basse, le public du lyrique n'a pas toujours tendu un hommage au niveau des mérites de ces emplois de tessiture grave. Le présent florilège est l'illustration du talent, de la technique vocale, de la diversité d'interprètes presque tous nés au XIXéme siècle et enregistrés au début du XXéme Ils sont pour la plupart les héritiers d'une tradition issue du répertoire français qui nécessite des qualités spécifiques.
La diversité des emplois, de la basse noble à la basse chantante, exige des voix très différentes de couleur et de tempérament. A l'opéra, les divas et les ténors sont les amoureux, les voix graves incarnent les pères, les ecclésiastiques, les rois mais aussi parfois le diable ! Le plus fameux étant le Méphisto de Gounod qui sous son aspect bonhomme n'en n'est pas moins redoutable.
Meyerbeer, heureux compositeur des Huguenots, ouvrage chéri des basses, peut être considéré comme faisant partie de l'école française, ses principaux succès ayant été écrits pour Paris. En 1903 Chambon participait à la millième des Huguenots à Paris il était entouré de Bréval, Affre, Noté et Gresse. On doit La Juive à Fromenthal Halévy, une œuvre recherchée par les voix graves car le rôle du Cardinal de Brogni offre deux airs très valorisants.
Victor Hugo n'admettait pas que l'on mit de la musique sur ses poèmes. C'est pourtant une réussite que réalisa Saint-Saëns avec Le Pas d'armes du Roy Jean, Mélodie que l'on peut qualifier de chef d'oeuvre, Moins élaboré mais réellement efficace est Le cor, que l'on doit â Flégier et qu'à toutes occasions les voix de basse chantent pour mettre en valeur leur registre grave. Les deux airs que chante Zarastro dans la Flûte Enchantée sont incontournables dans un programme consacré aux basses, de même que les extraits de Mignon, Roméo et Juliette, Lakmé, ouvrages qui furent pendant longtemps au répertoire des saisons lyriques.
L'écoute de ce florilège n'engendre aucune lassitude tant les interprètes nous captivent par la variété des timbres, la souplesse des voix et l'intelligibilité des textes, si rare aujourd'hui,

Daniel MARTY

Basses in the French style
If composers have written beautiful music for the bass voice, the opera loving public has not always rendered full justice to those who sing in the lower ranges. The presejt anthology illustrates the talent, vocal technique and the diversity of interpretation of a generation of basses, most of whom were born in the nineteenth century and made their records early in the twentieth century. For the most part they are the heirs of a tradition that grew out of the French repertoire and requires special qualities.
The variety of use from the "basse noble" to the "basse chantante" demands voices that are very different in colour and temperament. In the opera house the divas and the tenors are the lovers, whilst the deep voices incarnate fathers, priests and kings but also the occasional devil, the most famous being the Mephistopheles of Gounod whose apparent jollity does not make him any the less fearsome.
Meyerbeer, the successful composer of "Les Huguenots" a work much appreciated by basses, can perhaps be considered as part of the French school as his major successes were written for Paris. In 1903 Chambon took part in the 1000th performance of Les Huguenots in Paris in a cast that included Breval, Affre, Noté and Gresse. We owe "La Juive" to Fromethal Halevy, a sought out by singers with low voices because of the two arias for Cardinal de Brogni, designed to show off their finest qualities.
Victor Hugo did not like the idea of his poems being set to music. Nevertheless Saint-Saëns achieved success with "Le Pas d'armes du Roi Jean" a song that could be described as a masterpiece. Less elborate but thoroughly effective, Fegier's "Le Cor" is a song chosen by basses to show off their low notes. Zarastro's two arias from "The Magic Flute" are inevitable in any programme dedicated to basses as are the excerpts from Mignon, Roméo et Juliette, and Lakmé, works that remained in the standard repertory over many years.
Listening to this anthology allows no boredom as the interpretations captivate us with the variety of their timbres and a vocal flexibility and intelligibility of text that has become rare today.

Traduction Patrick BADE


Prix : 13.00 (Including TVA at 20%)


Vu precedemment