1. Accueil
  2. Login
  3. Panier
  4. Paiement

Henri Saint-Cricq 2CD

Henri Saint-Cricq  2CD

Ref: MR582

Henri SAINT-CRICQ (1901-1973)

CD 1 Disques Pathé 1928
01 – GRETRY – ZEMIR ET AZOR – « Du moment qu’on aime » - X 0696….………3’18
02 – GRETRY – L’AMANT JALOUX – « Tandis que tout sommeille » - X 0696...….2’25
03 – BIZET – LES PECHEURS DE PERLES – Romance de Nadir – X 0694…….….3’27
04 – BIZET – CARMEN – Air de la fleur – X 0694………………………………….…3’19
05 – BRUNEAU – L’ATTAQUE DU MOULIN – « Le jour tombe » - X 7237…….….4’09
06 – BERLIOZ – LA DAMNATION DE FAUST – « Nature immense » - X 7237…...4’38
07 – BERLIOZ – LA DAMNATION DE FAUST « Merci doux crépuscule » X 7236..4’02
08 – BERLIOZ – L’ENFANCE DU CHRIST – Le repas de la Sainte famille X 7236..4’23
09 – GOUZIEU – LA LEGENDE DE SAINT NICOLAS – X 3471…………………..3’36
10 – FAURE – REQUIEM – « Pie Jesu » - X 3424……………………………………...3’00
11 – REYNALDO HAHN – Paysage – X 3438………………………………………….2’52
12 – REYNALDO HAHN – Cimetière de campagne – X 3438………………………....2’50
13 – César FRANCK – Panis angelicus – X 3426……………………………………….3’13
14 – Henry BUSSER – Notre père – X 3424…………………………………………….2’45
15 – DELMET – « Que ne t’ai-je connue » - X 3428…………………………………….2’47
16 – DELMET – « Vous êtes si jolie » -X 3427………………………………………….2’57
17 – DELMET – Les Mamans – X 3427………………………………………………....3’15
18 – TAGLIAFICO – Chanson de Marinette - X 3427……............................................2’41
19 – RENARD – Le temps des cerises – X 3990………………………………………....3’23
20 – Déodat de SEVERAC – Le roi a fait battre tambour – X 3471…………….……….3’15
21 – GOUNOD – Le ciel a visité la terre – X 3426……………………………………….3’14
22 – CLERICA – La Vierge à la crêche – X 3990……….……………………….............3’15

CD 2 Disques Polydor 1930

Abrégé de CARMEN (566033, 566034, 566035, 566036 et 566037)
ACTE 1
01 – Duo Micaëla-Moralès – 02 – Chœur des gamins – Sortie des cigarières – 03 – La habanera –
04 – Duo Micaëla-Don José – 05 – Dispute des cigarières – Séguedille – Fuite de Carmen-
ACTE 2
06 – Les tringles des sistres – 07 – Air d’Escamillo - 08 – Quatuor des contrebandiers
09 – Duo Carmen-Don José – 10 – Air de la Fleur
11 – Duo Carmen-Don José – Arrivée de Zuniga – Départ des contrebandiers –
ACTE 3
12 –Chœur des contrebandiers -13 – Trio et air des cartes
14- Trio Frasquita, Mercedes, Carmen – Chœurs –
15 – Air de Micaëla – 16 – Duel Don José-Escamillo – 17 – Intervention de Micaëla
ACTE 4
18 – Duo Carmen-Escamillo – 19 – Duo Carmen-Don José – Mort de Carmen

Live 1948 Genève
Extraits d’OTHELLO en français
20 – Gloire aux braves -…………………………………………………………………...1’44
21 – Duo Desdémone -Othello –(avec Mme Olivier-Sportiello)…………………………………………….11’30
22 – Mort d’Othello –……………………………………………………………………..4’56

Disques Pathé 1928
23 – SCHUBERT - Adieu – X 93035……………………………………………………3’13
24 – SCHUBERT – Sérénade – X 93035………………………………………………...3’29

Henri SAINT-CRICQ 1901 (Paris) 1973 (Berck)
Héritier d’un grand nom, Henri Saint-Cricq, est né à Paris le 1er février 1901. Dès l’enfance, il entre dans une manécanterie, dont il devient le soliste jusqu’à la mue. Ses dons musicaux le conduisent à pousser ses études dans ce domaine. Après la guerre, il travaille avec Marguerite Dumont. A partir de 1922, il se produit en concert, notamment dans le répertoire d’oratorio (le Requiem de Verdi, par exemple) et dans le Faust de La Damnation de Faust. En 1932, il débute sur scène à Rouen dans Rukmabaïa de Roger de Montalent. C’est alors qu’il prend conscience de sa formidable présence scénique. Il débute à l’Opéra de Paris le 15 août 1932 dans un mémorable Lohengrin suivi d’un bouleversant Samson. Viendront ensuite Faust de La Damnation, Sigurd, Othello et Radamès. A ces rôles, il ajoute en province en Suisse et en Belgique les premiers ténors du Prophète, de Carmen, d’Hérodiade, de Fidélio, de La Reine de Saba, ainsi que les grands rôles Wagnériens, y compris Rienzi. Pour lui, Paul Bastide écrivit Œdipe Roi et La Divine Epopée. Il fait en 1951 ses adieux à la scène à l’Opéra de Marseille, dans cet Othello où, artiste de grande envergure à la voix large et bien conduite, il atteignait une saisissante, parfois terrifiante grandeur. Il mourut en 1973.
Cet album consacré à Henry Saint-Cricq comporte les rééditions :
. d’une série de disques Pathé gravés en 1928,
. d’une version abrégée de Carmen (cinq disques 78t/m, 30 cm) réalisée par Hans Maeder, Hermann Weigert et Albert Wolff et dirigée par ce dernier en 1930 avec le concours des concerts Lamoureux, dont alors il était le chef permanent, les chœurs de l’Opéra-Comique et, autour du Don José de Saint-Cricq, des artistes particulièrement prisés à l’époque :

Suzanne BROHLY, entrée dans la troupe de l’Opéra-Comique en 1906, juste après ses premiers prix au Conservatoire, a fait salle Favart et en province une longue et brillante carrière. Si elle a participé à de nombreuse créations, c’est néanmoins dans Carmen qu’elle obtint ses succès les plus flatteurs. Le 30 avril 1923, elle fut de la 1.700ème aux côtés d’Yvonne Brothier, Lucien Muratore et Hubert Audoin, sous la direction d’Albert Wolff.

Germane CORNEY. Malibran Music a consacré un disque (CDRG 143) réalisé à l’occasion du 90ème anniversaire de cette charmante cantatrice. Elle fit ses débuts à l’Opéra-Comique en Micaëla et l’y chanta très souvent, notamment le 29 juin 1930 lors de la 2000ème aux côtés de Lucy Perelli, Gaston Micheletti et Roger Bourdin, sous la direction d’Albert Wolff..
José BECKMANS. Dans la carrière de cet homme qui consacra toute sa vie au théâtre, le rôle d’Escamillo a marqué des étapes importantes : ses débuts en 1916 au théâtre de Verviers ; fin 1925, ses débuts à l’Opéra-Comique ; lors de trois soirées au Covent Garden de Londres aux côtés de Conchita Supervia et José Luccioni et sous la direction de sir Thomas Beecham.

Henry SAINT-CRICQ 1901 (Paris) 1973 (Berck)
Heir of a great name, Henry Saint-Cricq was born in Paris on February 1st 1901. As a child, he enters a choir school, whose he becomes to be the soloist until the puberty. His gifts lead him to pursue his musical studies. After the war, he studies with Marguerite Dumont. From 1922 on, he sings in concerts, especially oratorios (Verdi’s Requiem for instance) and Faust in La Damnation de Faust. In 1932 he debuts on stage at Rouen in Rukmabaïa by Roger de Montalent and has the sudden awareness of his tremendous stage presence. He makes his debuts at the Paris Opera in a memorable Lohengrin followed by a very moving Samson. Further he sings there Faust of the Damnation de Faust, Sigurd, Othello, Radamès,… To those roles he adds in province and in Belgium the first tenor roles in Le Prophète,Carmen, Hérodiade, La Reine de Saba and Wagnerian roles, among tem Rienzi. Paul Bastide writes for him Oedipe Roi and La Divine Epopée. He says god-bye to the public on the stage of the Marseilles Opera, in this role of Othello, were this wide-ranging artist with his large and well schooled voice, reached a thrilling and often terrifying grandeur; he died in 1973.
Texte de Jean ZIEGLER traduction de Patrick BADE


Prix : 19.00 (Including TVA at 20%)


Vu precedemment