1. Accueil
  2. Login
  3. Panier
  4. Paiement

Geori Boue

Geori Boue

Ref: CDRG194

01 - Gounod - Faust : ballade du Roi de Thulé
Odéon 123872 - Direction Gustave Cloez
02 - Gounod - Faust : Air des bijoux
Odéon 123872 - Direction Gustave Cloez
03 - Interview
04 - Gounod - Mireille :
" Mon cœur ne peut changer ; A toi mon âme, je suis ta femme… "
Odéon 188945 - Direction Gustave Cloez
05 - Gounod - Mireille : Air de la Crau
Odéon 188945 - Direction Gustave Cloez
06 - Puccini - Madame Butterfly : " Sur la mer calmée… "
Odéon 123871 - Direction Gustave Cloez
07 - Puccini - La Bohème : " Oui, On m'appelle Mimi… "
Odéon 123871 - Direction Gustave Cloez
08 - Massenet - Manon : " Je suis encore tout étourdie… "
Odéon 188.944 - Direction Gustave Cloez
09 - Massenet - Manon : " Adieu notre petite table… "
Odéon 188.944 - Direction Gustave Cloez
10 - Mozart - les Noces de Figaro : " Mon cœur soupire… "
Odéon 123993 Direction Gustave Cloez
11 - Mozart - les Noces de Figaro : " O nuit enchanteresse… "
Odéon 123993 Direction Gustave Cloez
12 - Verdi - Othello : Air du Saule
Odéon 123870 Direction Gustave Cloez
13 - Verdi - Othello: Ave Maria
Odéon 123870 Direction Gustave Cloez
Disques 78 tours enregistrés entre 1942 et 1949

14 - Puccini - Tosca (en italien) Picture disque
15 - Puccini - La Bohème (en italien) Picture disque
78 tours Collection Roland Mancini (1947)
16 - Interview
17 - Massenet - Le Jongleur de notre dame : " O liberté ma mie… "
DECCA 7123A - Direction Serge Baudo 1957
18 - Bizet - Carmen : Air des cartes
Barclay 89011S Direction Franco Vertezza
19 - Berlioz - La Damnation de Faust : " D'amour l'amour flamme… "
DECCA 173736 Direction Serge Baudo 1957
Soprano française. Dès l’âge de sept ans, elle entre au Conservatoire de sa ville natale, Toulouse, pour y suivre les cours de solfège, de piano, de harpe et d’harmonie. A quinze ans, sa voix exceptionnelle lui vaut un 1er accessit et deux ans plus tard deux 1ers prix. Elle fait ses débuts au Capitole dans le page Urbain des Huguenots, suivi de Siébel, de Hilda de Sigurd, de Mathilde de Guillaume Tell, de Micaëla et de multiples héroïnes d’opérettes. Jacques Rouché l’engage à l’Opéra Comique, où sa Mimi lui vaut un triomphe. Mais c’est la guerre, la vie musicale est interrompue à Paris. Elle repart pour le midi. Reynaldo Hahn a participé à la reconstitution de la version originale de Mireille et cherche l’interprète qui saura l’imposer. Paul Bastide, alors directeur de l’Opéra de Marseille, lui parle de succès considérables remporté dans son théâtre. Reynaldo Hahn l’écoute et le 28 juin 1941, le “ miracle ” s’accomplit au Théâtre antique d’Arles. Entre-temps, Geori Boué court d’un triomphe à l’autre: Manon, Cio-Cio-San, Marguerite, Violetta,… et même Léonore ( Fidélio) à Cannes. A la radio, elle chante Ophélie, Norina, Gilda, Leila. De retour à l’Opéra-Comique, sa Mireille soulève l’enthousiasme. Et ce sont le 25 mai 1942 ses débuts en Marguerite au palais Garnier, suivis de sa première apparition dans Thaïs. La voyant alors, Sacha Guitry en fait la vedette de son film La Malibran. Par la suite, elle est Desdémone, Juliette, Nedda,… Avec son mari, le baryton Roger Bourdin, elle fait triompher Pelléas et Mélisande à la Scala de Milan, Eugène Onéguine au Bolchoï de Moscou. Avec le célèbre comédien Maurice Escande, elle entreprend une tournée du Mozart de Reynaldo Hahn et Sacha Guitry. Viendra ensuite la création Salle Favart de la Ciboulette de son ami Reynaldo et plus tard sur d’autre scènes de bien savoureuses séries de Belle Hélène et de Veuve Joyeuse, puis de bouleversantes Carmen et Charlotte de Werther.


Prix : 9.00 (Including TVA at 20%)


Vu precedemment