1. Accueil
  2. Login
  3. Panier
  4. Paiement

Charles Kullmann

Charles Kullmann

Ref: MR673

Charles KULLMANN

Le ténor américain d’ascendance germanique Charles Kullmann est né le 13 janvier 1903 à New Haven dans le Connecticut. A l’âge de huit ans, il se fait connaître comme soliste dans la manécanterie de sa paroisse. Il entre à la Yale University dans le but de devenir médecin mais les difficultés financières familiales l’obligent à renoncer à sa vocation. Toutefois il avait été membre du Yale Glee Club et, dans ce cadre, avait gagné un concours de chant inter universités. Il se demande alors s’il pourrait faire du chant sa carrière. Il travaille à New Haven avec un excellent professeur qui commence à faire du baryton qu’il croyait être un authentique ténor. Il obtient une bourse à la Juilliard Shool of Music où il étudie de 1924 à 1927 puis une autre bourse pour étudier à l’Université Américaine de Fontainebleau avec Thomas Salignac. En 1928, il donne son premier concert à Berlin. Après avoir enseigné le chant au Collège Smith, il part en tournée avec l’American Opera Company de Wladimir Rozing. Deux ans plus tard, il est auditionné par Otto Klemperer, qui l’engage au Théâtre Kroll de Berlin. Il y fait des débuts retentissants le 24 févrer 1931 en Pinkerton de Madame Butterfly. Sa réputation croissante lui vaut de se retrouver à l’Opéra d’Etat de Berlin où il a la chance de chanter sous la direction des plus grands chefs : Furtwängler, Erich Kleiber, Léo Blech… En 1934, il débute à l’Opéra de Vienne, au Covent Garden de Londres, puis au Festival de Salzbourg. En 1935 son Florestan de Fidélio et en 1936 son Walther des Maîtres Chanteurs, dirigés par Toscanini, font de lui une vedette à la voix «d’une fraîcheur charmante, musicale, lyrique, sans effort». En 1935, il signe un contrat avec le Metropolitan Opera de New-York. Il y débute le19 décembre 1935 dans un mémorable Faust. Il y chantera jusqu’en 1962, 33 rôles différents lors de 273 représentations à New-York et 119 en tournées. Parallèlement, de 1936 à 1954, il chante régulièrement à San Francisco. Durant toute sa carrière de chanteur d’opéras, il a toujours connu de grands succès dans le Lied, l’Oratorio, en concert et en récital. Depuis 1956, il enseigna à l’université d‘Indiana. Il meurt à New Haven le 8 février 1983.

Charles Kullmann, the American tenor of German descent, was bron on Jaunuary 13th 1903 at New Haven in Connecticut. At the age of eight, he attracted attention as a soloist in the local parish church. He enrolled at Yale University with the aim of becoming a doctor but his family’s financial problems forced him to give up his vocation. Nevertheless he had become a member of the Yale Glee Club, and in this context he won a university singing competition. He began to wonder if he could make a career by singing. At New Haven he worked with an excellent teacher who began to train him as a baritone but came to believe he was a genuine tenor. He won a scholarship to the Juillard School of music where he studied from 1924 to 1977, then another scholarship to study at the american University in Fontainebleau with Thomas Salignac. In 1928, he gave his first concert in Berlin. Having taught singing at smith College, he went on tour with the American Opera Company of Vladimir rosing. Two years later he was auditioned by Otto Klemperer, who engaged him for the Kroll Theatre in Berlin. He made a sensational debut on February 24th 1931 as Pinkerton in Madame Butterfly. His growing reputation brought him to the Berlin state opera where he had the opportunity to sing under the greatest conductors; Furtwängler, erich Kleiber, Leo Blech.. In 1934, he made his debut at the vienna Opera, at covent Garden in London and then at the Salzburg Festival. In 1935 his Florestan in “Fidelio” and in 1936 his Walther in “The Mastersingers” made him a star “with a charming, fresh voice, musical, lyrical and effortless”. In 1935 he signed a contract with the Metropolitan Opera in New York. He made his debut on December 19th 1935 in a memorable “Faust”. He sang there until 1962, 33 different roles in 273 performances in New York and 119 on tour. In parallel, between 1936 and 1954, he sang regularly in san Francisco. Throughout his career as an opera singer, he also found great success in lieder, oratorio and in concerts and recitals. From 1956 he taught at the University of Indiana. He died in New Haven on February 8th 1983

texte de Jean ZIEGLER, traduction de Patrick BADE

CD 1
(disques Columbia)
01 GOUNOD – Faust – Cavatine (en anglais) – DX 442. – 1932
02 OFFENBACH – Les Contes d’Hoffmann – Couplets bachiques DW3011-1931
03 OFFENBACH – Les Contes d’Hoffmann-«O Dieu, de quelle ivresse» DW3011-1931
04 MEYER-HELMUND – Le Lied magique (en allemand) - DW 3035 – 1932
05 WAGNER – Lohengrin – Récit du Graal (en allemand) – LX 729- 1938
06 WAGNER – Les Maîtres Chanteurs – « Morgenlich » (en allemand) - LX729 – 1938
07 VERDI – La Force du Destin – Duo «En cette heure solennelle»
(en allemand avec Walther Grossman) – DWX 5038 – 1931
08 VERDI – Aïda – « Si j’étais ce soldat ! » (en allemand) - DWX 5038 - 1931
09 PUCCINI – Turandot – « Ne pleure pas Liu » (en allemand) – DW 3068 – .1932
10 PUCCINI – Turandot – « Que nul ne dorme ! » » (en allemand) – DW 3068 – 1932
11 SMETANA – La fiancée vendue – Duo «Celui qui s’enflamme d’amour»
(en allemand avec Eugen Fuchs) – DWX 5037 – 1931
12 TCHAIKOSKY – Eugène Onéguine – Air de Lensky (en allemand) – LX 396 - 1935
13 BORODIN – Le Prince Igor – «Tageslicht langsam erlischt» – LX 396 – 1935
14 STRAUSS – Le Chevalier à la Rose – Air du chanteur italien – DWX 3051-1932
15 Johann STRAUSS – Le Baron Tzigane – «Als flotter Geist» DW 3067 – 1932
16 Johann STRAUSS – Le Baron Tzigane - Duo avec Erna Berger DW3067–1932
17 Johann STRAUSS - Une nuit à Venise -«Komm in die Gondel» (DW3046-1932
18 Launisches Glück (Julius Bûrger) – (en allemand) - DW 1046 - 1932

CD 2
(Enregstrements live)

01 BIZET – Carmen – Air de la fleur – San Francisco 21/10/1975 – dir. Gaetano Merola
02 PUCCINI – La Bohème – « Che gelida manina » San Francisco 12/10/1947 –dir. Merola
03 MOZART – La Flûte Enchantée –Air de Tamino « Met »-26/12/1942- d.Walter
04 MOZART – Don Giovanni – « Dalla sua pace » San Francisco 1944 – Bruno Walter
05 MOZART – Don Giovanni - « Il mio tesoro intanto » San Francisco–1944–Bruno Walter
06 MASSENET – Manon – Air de Saint Sulpice – « Met » - 16/01/1943 – dir. Beecham
07 VERDI – La Traviata –Brindisi (avec Bidu Sayao)– « Met » - 24/04/1943 – dir. Sodero
08 VERDI – La Traviata – « De’miei bollenti spiriti » - « Met » - 24/04/1943 – dir. Sodero
09 VERDI – La Traviata – « Parigi, Parigi» (avecSayao )– «Met» 24/04/1943- dir. Sodero
10 MONTEMEZZI – L’amore dei tre Re – « Fiora Fiora »-« Met » 15/02/1941
11 WAGNER – Les Maîtres Chanteurs – « Morgenlich » - Salzbourg – 1936 Toscanini
12 WAGNER – Les Maîtres Chanteurs – « Am stillen Herd » direction Erich Leinsdorf 1939
13 WAGNER – Les Maîtres Chanteurs – « Morgenlich » - direction Erich Leinsdorf 1939


Prix : 19.00 (Including TVA at 20%)


Vu precedemment